Appel de communication

« Simulations de voix féminines au début de la modernité »

Congrès annuel de la Société canadienne d’études de la Renaissance Western University, London (Ontario), 2020

Cette séance se propose d’explorer comment les scripteurs et scriptrices d’Ancien Régime (auteurs masculins, féminins, anonymes) font parler les femmes dans leur œuvre. Lorsque des personnages féminins prennent la parole au théâtre, en poésie ou dans des narrations, de quelle façon ces voix se distinguent-elles ou non de celles des protagonistes masculins? Il s’agira de se pencher sur l’actio des femmes (prononciation rhétorique) qui est mise en scène et les caractéristiques de l’énonciation ou de la gestuelle des locutrices. Nous nous demanderons s’il y a des scenarii récurrents (notamment lorsque le contexte d’énonciation se situe dans la sphère domestique : salon, chambre, marché), ainsi que des topoï spécifiques (modestie affectée associée au genre féminin, femmes déplorant leur sort, émettant des plaintes ou pleurant, etc.), en nous interrogeant sur les finalités de ces procédés de simulation de la voix féminine.

Veuillez envoyer votre proposition de communication en anglais ou en français, accompagnée d’une brève notice (100 mots) indiquant le nom du conférencier, son affiliation institutionnelle, son statut (étudiant au cycle supérieur, professeur, chercheur indépendant, etc.) et ses coordonnées complètes (adresse postale et adresse courriel), aux deux coresponsables : Diane Desrosiers (diane.desrosiers@mcgill.ca) et Jean-Philippe Beaulieu (jean-philippe.beaulieu@umontreal.ca) avant le 6 janvier 2020.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s