Nouvelle parution

La plume et le calumet. Joseph-François Lafitau et les « sauvages ameriquains », sous la direction de Mélanie Lozat et Sara Petrella, préface de Frank Lestringant.

Au début du XVIIIe siècle, le jésuite Joseph-François Lafitau séjourna dans une mission huronne-iroquoise de la Nouvelle-France. Il devait rédiger l’un des textes les plus influents dans le champ de la littérature de voyage sur l’Amérique du Nord : les Mœurs des sauvages ameriquains comparés aux mœurs des premiers temps (Paris, 1724). Conçu comme une immense compilation de textes et d’images anciens et contemporains, son ouvrage innove par sa méthode antiquaire et comparative. Ce recueil d’articles met en lumière son « système de religion » et le rôle spécifique joué par la figure du « Sauvage », dans le but d’éclairer une étape cruciale au croisement de l’histoire des sciences modernes et de l’histoire des religions.

Ont contribué à cet ouvrage :

Matthieu Bernhardt (Unige), Philippe Borgeaud (Unige), Sarah Diane Brämer (Unibas), Marc Kolakowski (Unil), Frank Lestringant (Université Paris-Sorbonne), Mélanie Lozat (Università La Sapienza, Rome), Myriam Marrache-Gouraud (Université de Bretagne occidentale), Andreas Motsch (University of Toronto), Adrien Paschoud (Unibas), Sara Petrella(Ciéra, Uqàm), Joan-Pau Rubiés (Universitat Pompeu Fabra, Barcelone), Paola Von Wyss-Giacosa (Uzh)

Les personnes intéressées à faire un compte-rendu pour une revue scientifique peuvent écrire à l’adresse de contact en indiquant leur statut et fonction académiques avant le 30 novembre 2020.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s